Google+ est l’e-mail 3.0

Google+ est la dernière tentative de Google sur le terrain des réseaux sociaux. Le moins que l’on puisse dire, c’est que sauf accident, celle-ci devrait être la bonne (plus de 10 millions d’inscrits en 3 semaines). Google Plus permet aux utilisateurs inscrits (n’hésitez pas à demander votre invitation, si vous ne parvenez pas à vous inscire) d’envoyer des messages texte plus ou moins longs, des photos, des vidéos, des liens ou votre position géographique aux personnes ou aux cercles de votre choix.

Google+ : l’email revisité

Le plus de Google+ par rapport aux autres réseaux sociaux, c’est d’avoir renouvelé le concept de l’email, ce qui n’est pas étonnant quand on pense que Google est aussi le créateur de Gmail.

La différence avec l’email classique tient au fait que vous pouvez classer vos contacts dans des cercles (comme dans l’expression « cercle d’amis ») et adresser vos messages à un ou plusieurs cercles, en y ajoutant une ou deux personnes qui n’en feraient pas partie.

Vous avez également la possibilité d’envoyer votre message à l’ensemble de « Vos cercles » ou aux « Cercles étendus », c’est-à-dire les cercles faisant partie de vos cercles, ce qui peut très vite faire beaucoup de monde.

Les types de relations

  • Sur Facebook, les relations son bi-directionnelles : vos contacts doivent vous accepter aussi comme « amis » pour que vous puissiez communiquer avec eux.
  • Sur Twitter, vous pouvez suivre qui vous voulez, mais vous ne pouvez pas envoyer de message à un groupe de personne en particulier.
  • Sur Google+, vous pouvez ajouter les personnes de votre choix en indiquant leur adresse email et leur faire parvenir vos messages. Ils apparaitront dans le contexte : « Incomings » ou « A l’extérieur ». Ces messages ne feront pas partie de votre flux régulier, ce qui vous préservera du « bruit » éventuel ; vous pourrez les consulter à votre convenance.

Votre identité numérique

La gestion de l’identité est un des points forts de Google+ qui reprend votre profil Google standard (si vous l’aviez rempli) pour le mettre sur Google+. Ce profil peut ensuite être affiché dans le moteur de recherche lorsqu’on vous recherche par votre nom et votre prénom. A vous de bien remplir les champs proposés !

Cerise sur le gâteau, ce profil vous propose de citer les liens vers vos sites ou vos blogs. Ils seront affichés également dans les résultats de recherches associés à votre profil.

Lien vers votre profil

Pour l’instant, le lien qui mène à un profil donné n’est pas vraiment personnalisé. Jugez plutôt :

https://plus.google.com/104046041694416287579/about

Pour y remédier, j’ai mis en place le site plus.tl qui permet d’avoir une adresse raccourcie avec le texte de votre choix (selon sa disponibilité, bien sûr), ce qui donne, pour le profil mentionné ci-dessus :

http://plus.tl/bruno

Google+ en deux mots

Au lieu de dire « Je vais écrire un billet pour mon blog », ou « je vais envoyer un email » ou encore « je vais sûrement tweeter un truc, là tout de suite », vous dites tout simplement ce que vous avez à dire, et vous décidez ensuite à qui vous le dites :

  • Si c’est un billet, alors c’est « Public »,
  • Si c’est pour un ou plusieurs cercles, alors c’est un Tweet,
  • Si c’est adressé à votre cercle « Clients », alors c’est une Newsletter,
  • Si c’est pour une seule personne, ça peut être une lettre à votre maman.

Je dirais que c’est vraiment révolutionnaire.

Cette dernière partie de l’article (Google+ en deux mots) est une traduction très libre d’un billet de +Mike Elgan trouvé grâce à +Monique Brunel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Je m'abonne aux commentaires de cet article. Je m'abonne sans commenter.