La cigarette électronique : une véritable alternative au tabagisme actif

Depuis quelques années déjà, la cigarette électronique a fait son apparition sur le marché français. Contrairement à sa concurrente traditionnelle elle n’est pas nocive. C’est une alternative intéressante pour celles et ceux qui souhaitent se sevrer de leur dépendance au tabac de manière progressive.

Quels sont les intérêts de la cigarette électronique ?

Cette cigarette se présente souvent sous la même forme que son homologue, à la différence près que sa composition ne contient pas le millier de substances reconnues comme étant cancérigènes. Ce petit bijou de technologie miniature, qui profite de plusieurs heures d’autonomie grâce à une batterie, se recharge aisément à l’aide de cartouches (contenant un liquide aromatisé).

Son fonctionnement est simple : le liquide contenu dans la cartouche va, à chaque bouffée, se mélanger à l’air, et être vaporisé en reproduisant la texture de la fumée, qui pourra être ensuite inhalée. Utilisée comme substitut à la cigarette, mais n’étant pas classé dans la famille des médicament, la cigarette électronique est un bon compromis pour diminuer progressivement sa consommation tabagique. Sa présentation sans ou avec nicotine (de 0,6 à 1,6% généralement) permet d’en réduire en douceur son taux, en évitant la sensation de manque (aussi bien physique que comportemental).

La cigarette électronique à Paris: facile à se procurer !

La cigarette électronique à Paris est d’ailleurs très facile à se procurer. De nombreuses pharmacies et bureaux de tabac, conscients de son utilité, de sa praticité et de son efficacité, commercialisent cette e-cigarette d’avenir.

Que ce soit dans des lieux publics de Paris ou chez des amis non fumeurs, vous n’incommoderez plus personne avec grâce à votre cigarette électronique, et pourrez aisément fumer pendant votre pause bureau, dans les transports en commun ou le centres commerciaux sans incommoder qui que ce soit, ni enfreindre la loi. Tout risque de tabagisme passif est également écarté, puisque contrairement à la méthode traditionnelle, il n’y a pas de combustion et donc d’émanation de produits nocifs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Je m'abonne aux commentaires de cet article. Je m'abonne sans commenter.