Les hotels de Surin à Phuket

La partie nord de Surin, surnommée « Pansea Beach », est dévolue à deux hôtels clubs très fermés. L’Amanpuri Resort accueille des personnalités thaïlandaises dans des pavillons de 133 m2 (380/860 $US), ou des villas de 2 à 6 chambres (1 220/3 276 $US) avec un employé attaché à leur service exclusif. L’Amanpuri, qui inclut 20 bateaux de croisière, 6 courts de tennis, gymnase et restaurants thaï et italiens, a été conspué par la population locale pour l’usage commer¬cial qu’il faisait de l’image du Bouddha.Le The Chedi comporte 89 chambres et 21 cottages de 2 chambres à plancher de teck et véranda privative (140/840 SUS selon la saison), el possède son propre terrain de golf.

A l’extrémité sud de Surin, le Surin Sweet Apartment, le Sabai Corner Apartment et la Tang¬thai Guesthouse & Restauran louent des chambres sommaires mais modernes (400/800 B).

Un songthaew relie régulièrement Phuket, depuis Th Ranong, à Hat Surin (20 B par personne). La location d’un tùk-tùk revient à 250/300 B.

Au nord de Surin, après un cap, cette longue plage sablonneuse de 8 km est dotée d’un terrain de golf de 18 trous, ayant entraîné le développement rapide des environs. Il y souffle une brise constante qui fait le délice des véliplanchistes au point qu’en 1992 la Siam World Cup a été transférée de la Jom¬tien Beach (Pattaya) à la plage d’Ao Bang Tao, où elle a lieu désormais tous les ans. Un réseau de lagunes, à l’intérieur des terres, a été intégré aux hôtels de Phuket, d’où le nom de « Laguna Beach » qui lui est parfois donné.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Je m'abonne aux commentaires de cet article. Je m'abonne sans commenter.